Festival,  Spectacle

DU THÉÂTRE À REGARDS DU SUD

Pascal Arbeille sera de nouveau avec nous pour 2 interventions:

Au bout du fil  Théâtre-Conte de et avec Pascal Arbeille Jeudi 13h07, vendredi 17h30 et Samedi 12h00, A Tana ( 15 min )

Tout commence par un coup de fil inattendu, Ariane Mnouchkine me propose le rôle du Minotaure dans sa prochaine création : Les Rois de Julio Cortazar… Alors de fil en aiguille, entre contes et légendes, fiction et réalité, s’entreprend un chemin de réflexions en forme de labyrinthe, éclairé, ça et là, par les grandes figures mythologiques: Thésée, Ariane, Dédale, Icare, Dionysos, Égée, Minos, Pasiphaé… et bien sûr Astérion !

15 minutes comptées pour cette ballade où fantaisie et fraicheur marqueront le fil de la narration.

 

LA FUNAMBULERIE  Lecture  Samedi 15h18, maison Saint Michel  ( 30 min )  

de Pascal Arbeille accompagné de Celia Picciocchi

Suspendu dans les airs, tu danses. Le geste précis, l’attitude juste. Au beau milieu du ciel, tu côtoies les étoiles. Tu brilles, tel une constellation. Mais la légèreté de ton corps n’est qu’illusion. Au dessus du vide, tu danses dans une solitude désertique. Et les mots qui s’échappent t’entraînent vers une sorte d’Enfer. C’est après ce passage par la forêt obscure que tu resurgiras, maître de ton art. Enfant de clown et d’écuyère, tu étais né sous le chapiteau…

 

 

 

Immense plaisir d’accueillir une nouvelle fois également Christian Ruspini pour : 

le traité du funambulisme Samedi 16h18, maison Saint Michel – (30 min )

d’après Philippe Petit , lecture de Christian Ruspini

Voici un livre de conseils pour ceux qui oseront un jour l’impossible: marcher droit à travers ciel et atteindre les étoiles. Il montre l’art de remplir et d’illuminer le Vide, un vide entre deux tours, deux bords d’un ravin, deux planètes, ou l’espace entre le cour et l’esprit. Un fil relie ce qui aurait été séparé à jamais dans la solitude. «Hé», me dit un jour un vieil Indien de la forêt vierge d’Amazonie, alors que je touchais un câble d’acier qui souffrait d’être trop tendu, «ne fais pas mal au câble, son âme est tendre ».

 

ET AUSSI … des surprises avec la Compagnie A FUNICELLA… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *