REGARDS DU SUD 2019

REGARDS DU SUD 2019

Notre grand rendez-vous du printemps ! Avec pour cette neuvième édition encore de la musique, du théâtre, du cirque, de la magie, du cinéma.. Trois jours de fête et de rencontres dans les rues de Calenzana !

Avec cette année LE FIL comme thème: 

Du fil à coudre, à retordre, à couper le beurre des coups de fil, tenir sur un fil. Equilibres déséquilibres, continuer, ne pas tomber, tenir le balancier comme une barre. Au dessus du vide De fil cousu de fil blanc en aiguille à tricoter, toujours sur le fil du rasoir, Ariane avec nous, Aide-nous A tisser… 

– Musique –

 

Comme chaque année Regards du Sud vous offre un panel d’artistes de Corse et du monde entier pour des concerts inoubliables. Entrée libre et recettes au chapeau . 

SAMEDI 21H15 – Quand les chants du Maghreb rencontre le reggae, le rock, les musiques du monde et se teinte de Jazz… un voyage à travers la musique pour s’ouvrir au monde.
AYWA distille un mélange subtile et explosif, qui met à l’unisson les corps et les âmes.

Et quelques liens :

– Website : http://www.aywa-music.com/

– FaceBook : https://www.facebook.com/Aywa.Music/

– YouTube : https://www.youtube.com/playlist?list=PLgDY8rZrrr40-rFmN4ZzQ5DE-WBIH1K0D

– Soundcloud : https://soundcloud.com/aywa-846358548

– Interview : https://youtu.be/oaMrwz00Y14

VENDREDI 21H15 – Malinga, un quartet aux influences allant du Flamenco Andalou à l’Amérique latine en passant par les musiques du bassin Méditerranéen. Les sonorités latino-orientales se croisent avec les harmonies du jazz comme si ces musiques s’étaient toujours connues. À l’origine du groupe, quatre passionnés de rythmes et de mélodies en tout genre qui ont chacun arpenté le monde de la musique dont la seule frontière est l’imagination. La complicité entre ces quatre talentueux musiciens d’horizons bien différents nous fait revisiter des répertoires métissés avec une touche personnelle, épicée et surprenante. Les rythmes explosifs latino-orientaux se mêlent de manière subtile aux douces mélodies hispano-brésiliennes pour raconter ce voyage atypique. Le répertoire mêle compositions originales et arrangements de morceaux traditionnels librement interprétés où l’improvisation occupe une place privilégiée. Les compositions semblent venir d’un pays imaginaire, entre l’Andalousie, la Turquie et le Vénézuela.  Malinga a l’honneur d’inviter pour ce festival le fin virtuose du violon arabo-andalou, Rabah Hamrene. L’entente humaine et musicale qui caractérise ces musiciens se ressent dans leur présence scénique et crée un ensemble harmonieux où virtuosité rime avec sensibilité. Musiciens :  – Doriane Mekki-Berrada : flûte traversière, tablas indiennes – Amine Mekki-Berrada : guitare flamenca, oud – Rémi Cortial : guitare brésilienne, bandolim, cuatro, oud – Yacine Sbay : cajón, riqq, derbouka, dohola, bongos – Rabah Hamrene : violon Teaser live du groupe Malinga : https://www.youtube.com/watch?v=JXUwMHY1dco Site web : http://malingamusique.wixsite.com/malinga Page Facebook : https://www.facebook.com/malingamusique/ Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC4Sb-wzy6JZVVtibcDGN2Dg/featured Page Soundcloud : https://soundcloud.com/malinga-musique

Jeudi 18h00, A Casazza –TAVAGNA polyphonie corse  «Etre ensemble, passionnément. Faire éclore les jeunes pousses sur les vieux troncs immémoriaux.Que la Corse toute entière retentisse, de village en village, des échos de la vie, des échos de la générosité, de l’ouverture aux autres sans jamais se lasser. C’est ce à quoi Tavagna s’attache depuis bientôt trente ans. Sur les lèvres, toujours, un chant offert à tous.»

Voilà comment l’ensemble Tavagna se présente lu-même.  Nous ne saurons dire à quel point bonheur , plaisir et honneur sont mélés de les voir parmi nous cette année… 

Ghjuvan-Carlu Adami, seconda, terza,  Ghjuvan-Claudiu Albertini, seconda, Ricu Barre, bassu, Claudiu Bellagamba, seconda, bassu,  Tumasgiu Cipriani, seconda,bassu, Daniele Gonet, terza, Ghjuvan-Petru Lanfranchi, terza, seconda, Ghjuvan-Stefanu Langianni, bassu, seconda, Carlu Levenard, bassu, Francescu Marcantei, bassu, Mighele Paoli, bassu.

  Samedi 18h00 Jardin de la maison Saint Michel –

Fermez les yeux… et laissez-vous voyager.

Lea et Nicolas Antona, frère et soeur, partagent la musique ensemble depuis leur plus jeune âge. Ils sont passionnés par la musique et particulièrement par la musique et le chant traditionnel Corse. Originaires de la vallée du Taravu en Corse du Sud, ils aiment faire partager les chants issus de cette région mais aussi d’ailleurs! 

Nicolas Antona,  violon, guitare et voix,  Lea Antona, violon et voix.

Vendredi 19h06, place de la mairie 

Ils reviennent ! Eux qui avaient mis le feu lors d’une édition précédente nous propose leur nouveau répertoire avec une musicienne de plus, une pianiste hors pair ! 

Eastern Chorba puise toujours son répertoire dans les musiques de l’Est de l’Europe, ces 6 musiciens multi-instrumentistes se réapproprient les répertoires traditionnels (Klezmer, tsigane, balkanique, géorgien) au delà des frontières, et vous offre une « vraie bonne soupe de l’Est ».

Etienne Fourestier, Susanna Tiertant, Claire Mazard, Sven Riondet, Mathilde Rossignol, Basile Théoleyre.

 Jeudi 13h07, vendredi 17h30 et Samedi 12h00, A Tana –

Un poète et un musicien. Ou deux poètes et deux musiciens. 

Mais ce n’est pas un quatuor mais un duo avec  Jacky jongleur de notes et de mots, bien connu par ici avec le Jakez Orkeztra et Nicolas, poète narrateur qui, par saccade, éruption, surprise, caresse, tendresse, regards, boite, déboite une poèsie, la sienne. 

 Samedi 19h16, place de la mairie   

Des balanins qui à chaque sortie mettent le feu ! Une bande d’amis, réunis par la même passion musicale, pour des reprises principalement du répertoire des grands groupes de rock… Ambiance garantie pour un plaisir toujours égal.  

Jeff, guitare, Claude Marie basse, Virgil batterie, Laurent, clavier, Jean Marc chant, Michel chant, Thomas percu, Nadège, chant.

 le Sound Truck nustrale  

Jeudi 19h30 et 22h50, place de la mairie 

Au paese, sur la plage, devant l’église du village… 

je partage mes bonnes vibes où que tu sois. Je suis vintage, je suis mobile, j’ai des courbes généreuses, je suis la Donna Mobile.Pure création de l’association Art et Noces Troubles, je suis le Sound Truck nustrale. Pour la 9ème édition de Regards du Sud, le DJ Sulfur Iodatum me fera vibrer aux sons de la Méditerranée

– Cinéma –

 

En plein air sur la place, avec un petit air de Cinema Paradiso, comme il est bon de se retrouver autour d’un film… 

en liberté de pierre salvadori 

Jeudi 21h15, place de la mairie

Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

Clin d’oeil au cinéaste Pierre Salvadori dont nous avions adoré «  Dans la cour » mais aussi plaisir de présenter une vraie comédie en plein air à la mode « Cinema Paradiso ». 

DU FIL A RETORDRE de Anne Gintzburger. (52 min)

Documentaire France 3 jeudi 16h10 au Préau

En racontant le combat quotidien de la petite usine textile Bleuforêt pour survivre dans “Du fil à retordre”, la réalisatrice Anne Gintzburger poursuit son travail sensible et engagé sur les effets de la mondialisation sur les hommes et les territoires. 

On les appelle « Les Bleuforêt » et elles font la fierté des Vosgiens. Elles sont les héritières de la grande histoire des filatures, du tissage et de la confection de la région Grand Est. Trente ans ont passé depuis cette vague furieuse qui a emporté tant d’usines. Mais dans les Vosges, elles aussi ont voulu résister et se réorganiser. Quelques dizaines de femmes, parmi les dernières ouvrières du textile en France. Voilà pourquoi l’histoire des ouvrières « Bleuforêt » est romanesque et conquérante.

 

 samedi 18h00, au Préau –  Dès 5 ans. 

de Michel Ocelot. 2018 ( 1h 35min )

Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake, Dilili, mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active dans la lumière et le vivre-ensemble.

coco Samedi 17h30  au Préau 1h45’

de Lee Unkrich et Adrian Molina ( 1h49 min )

Depuis plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve est de devenir un musicien

– Enfants –

 

Comme chaque année une attention particulière aux enfants avec du cirque, de la magie, des films, de la peinture…

Créacirque 

avec Harold Castelliti et Olivia Remiti. 

spectacle Jeudi, vendredi, samaedi 14h30 Place de la Mairie

atelier Jeudi, vendredi, samedi 15h30 Place de la Mairie 

La compagnie CREACIRQUE embarque le public dans un univers cirquestre et clownesque, où le cirque traditionnel et le nouveau cirque jonglent avec poésie et rires. En 2019 la compagnie créé un nouveau spectacle, «Le cabaret de Monique et Gaston» (titre provisoire).Ils rêvaient depuis tant d’année deWW produire un cabaret qu’ils pourraient jouer sur les scènes internationales.

Ils vont enfin pouvoir exhausser leur voeux! Enfin s’ils réussissent à arriver jusqu’au théâtre…

Spectacle tous publics sous chapiteau, ( 1 heure )

MAGIE  Vendredi 17h, samedi 16h42 Chapiteau place de la mairie 

avec RENAUD de SWETSCHIN  Cie Aristobulle 

Regardez bien les mains de Renaud avec des ciseaux mais sans chapeau, ça bouge, c’était là et ça n’y est plus , attention les yeux… vous en aurez plein la vue !

30 minutes avec aristobulle ?30 minutes de magie,  de rire, d’humour et de mystère… ne cherchez pas à comprendre, y a un truc.

De la peinture dans la rue… laissons les enfants s’exprimer ! 

– Théâtre –

 

Nous l’art vivant on aime! Et on le montre ! Festival dans la rue ! 

Au bout du fil  Théâtre-Conte de et avec Pascal Arbeille

Jeudi 13h07, vendredi 17h30 et Samedi 12h00, A Tana ( 15 min )

Tout commence par un coup de fil inattendu, Ariane Mnouchkine me propose le rôle du Minotaure dans sa prochaine création : Les Rois de Julio Cortazar… Alors de fil en aiguille, entre contes et légendes, fiction et réalité, s’entreprend un chemin de réflexions en forme de labyrinthe, éclairé, ça et là, par les grandes figures mythologiques: Thésée, Ariane, Dédale, Icare, Dionysos, Égée, Minos, Pasiphaé… et bien sûr Astérion !

15 minutes comptées pour cette ballade où fantaisie et fraicheur marqueront le fil de la narration.

LA FUNAMBULERIE  Lecture  Samedi 15h18, maison Saint Michel  ( 30 min )  

de Pascal Arbeille accompagné de Celia Picciocchi

Suspendu dans les airs, tu danses. Le geste précis, l’attitude juste. Au beau milieu du ciel, tu côtoies les étoiles. Tu brilles, tel une constellation. Mais la légèreté de ton corps n’est qu’illusion. Au dessus du vide, tu danses dans une solitude désertique. Et les mots qui s’échappent t’entraînent vers une sorte d’Enfer. C’est après ce passage par la forêt obscure que tu resurgiras, maître de ton art. Enfant de clown et d’écuyère, tu étais né sous le chapiteau…

tincidunt nisi. Proin volutpat euismod sapien, vel mattis nisi senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Nullam eget justo sit amet leo accumsan convallis et vel nisi.

le traité du funambulisme Samedi 16h18, maison Saint Michel – (30 min )

d’après Philippe Petit , lecture de Christian Ruspini

Voici un livre de conseils pour ceux qui oseront un jour l’impossible: marcher droit à travers ciel et atteindre les étoiles. Il montre l’art de remplir et d’illuminer le Vide, un vide entre deux tours, deux bords d’un ravin, deux planètes, ou l’espace entre le cour et l’esprit. Un fil relie ce qui aurait été séparé à jamais dans la solitude. «Hé», me dit un jour un vieil Indien de la forêt vierge d’Amazonie, alors que je touchais un câble d’acier qui souffrait d’être trop tendu, «ne fais pas mal au câble, son âme est tendre ».

– Conte – 

 

Nous l’art vivant on aime! Et on le montre ! Festival dans la rue ! 

Dans ce spectacle tout en poésie et en émotion, Alain Larribet distille des récits de son enfance, des histoires de pastoralisme, d’ici (Vallée d’Aspe, dans les Pyrénées) et d’ailleurs… Personnalité singulière et multiple, il chante et transmet avec force son amour pour la nature et sa passion pour le voyage, et esquisse une carte du monde à travers la magie des sons de ses instruments…

D’hier à aujourd’hui, Alain se souvient, et conte, en français et en béarnais, son amour pour la montagne à travers des moments forts: sa première journée passée en estive, une nuit bercée par la pluie, la rencontre avec l’ours… Il évoque les brebis: « des blanches et des noires, telles des notes de musique….elles dessinent sur ces vieux sentiers une partition ».

Plus qu’un conte, le Berger des Sons, c’est l’histoire d’une vie…émouvante, espiègle et passionnée.

Durée 1h15
Spectacle tout public à partir de 7 ans

Musiques et chants Alain Larribet

Mise en scène Yannick Jaulin

Textes Serge Mahourat

– Rencontres –

 

Manifeste pour une France de la diversité.  

avec Jean michel le boulanger   jeudi 14h place de la mairie

Vice-président de la région Bretagne chargé de la culture, l’universitaire Jean-Michel Le Boulanger publie aux éditions Dialogues, un Manifeste pour une France de la diversité.

Salutaire, rafraichissant, bienvenu en somme. Fort de son expérience de breton, l’auteur rappelle avec brio la réalité multiculturelle de la France. En Bretagne, « les identités composites sont une pratique vécue, sans problème aucun ».   Il fustige ceux, nationalistes, jacobins, centralisateurs, qui nient cette « liberté plurielle » et « feignent de craindre pour la République et l’unité Nationale ».

 

 avec  Marie-Florence Dabrin  Samedi 14h00,

Comment passer d’une culture de la destruction systématique

à une économie circulaire et durable en remettant les objets ou les matières devenus inutiles pour certains,à la disposition de ceux qui sauront les utiliser ? 

Quelles sont les solutions pour réduire notre production de déchets ?

La ressourcerie créative de Corse travaille pour répondre à ces enjeux.

Elle est depuis 2016 un des leviers de l’innovation sociale territoriale dans la réutilisation des matières, objets et mobilier dont les usagers, les entreprises et les collectivités veulent se débarrasser.

sauvages & gourmandes avec Cécile Billard

de 10h à midi, le jeudi 30 mai et le samedi 1 juin

Rendez-vous sur la place du village à Calenzana (sans inscription).

Balade découverte des plantes sauvages comestibles et médicinales.

Sauvages & Gourmandes vous propose une balade découverte des plantes sauvages comestibles et médicinales, avec cueillette et petit atelier dégustation sur la place du village. N’hésitez pas à apporter votre petit panier !  Soyez curieux, venez nombreux ! 

    • Catégories : Cinéma, Musique, Rencontres, Théatre